Bulletin électronique

 

Inscrivez votre courriel pour recevoir notre bulletin d'informations mensuel.

Courriel:

Marketing et publicité. Hein?

Posté le 31/03/2015

Gilles Boulet

Aujourd’hui, toutes les entreprises font de la publicité. Certains diront même qu’il y en a trop car nous en trouvons maintenant dans les toilettes de certains restaurants et bars.

Les spécialistes nous disent que nous sommes interpellés par la publicité des milliers de fois par jour. C’est probablement vrai. Heureusement, notre cerveau en élimine la plus grande partie. Dans le cas contraire, notre « disque dur » risque de sauter après quelques jours.

Petit exemple. Je suis à mon ordinateur pour pondre cette chronique (je sais que les coqs ne pondent pas…). J’ai devant les yeux : le logo du CAE, Google, LG, Microsoft, Word, Atelier T-Bex, Olivier Pelletier, Tintamarre, Mentorat, Impression Rive-Sud et j’en passe. Cela ne donne qu’un petit aperçu de notre environnement au travail.

Beaucoup d’entreprises mélangent marketing et publicité. Le marketing est le plan global de l’entreprise pour atteindre sa clientèle cible et la publicité est un des outils qui est utilisé. Wow ! Je mérite, en toute humilité, un doctorat pour la simplicité du propos.

Par exemple, au CAE, une de nos clientèles-cible sont les jeunes de 18-40 ans qui ont une entreprise ou qui veulent en acheter une ou en créer une. Pour atteindre cette clientèle,  nous priorisons la publicité par les réseaux sociaux (Facebook) et notre site web. La plupart de ces personnes ne sont pas de grands lecteurs de journaux et utilisent tous les cellulaires et les ordinateurs. Pour rejoindre cette clientèle, nous misons aussi sur nos clients actuels qui nous réfèrent leurs amis et nous nous impliquons dans la Chambre de Commerce.

Vous remarquerez que la publicité est présente mais d’autres moyens sont aussi utilisés.

Trop d’entreprises se limitent à faire imprimer des cartes d’affaires et à mettre des annonces dans quelques journaux souvent en fonction des visites des vendeurs de publicité de ces produits-papier. Ce n’est pas mauvais en soi mais c’est l’entrepreneur qui doit contrôler son marketing et sa publicité. Au CAE, j’ai le déplaisir de refuser des demandes de commandites tous les mois parce qu’elles ne correspondent pas à nos objectifs et que je dois respecter mon budget annuel.

Aujourd’hui, environ 30% des gens achètent sur internet. C’est donc un élément à considérer dépendamment du type d’entreprise que vous dirigez. Même si vous êtes électricien, la jeune clientèle de la région a plus de chance de vous chercher sur internet plutôt que toute autre moyen de communication. En passant, pour ce qui est des artisans qui font des produits facilement transportables, pourquoi ne pas vendre sur internet ?  Vous aurez accès à des milliers de clients sans sortir de chez vous à des coûts abordables. Tout le monde ou presque connait Kijiji, LesPacs et EBay. De plus en plus de gens magasinent sur ces sites.

Si vous n’êtes vraiment pas un champion dans le marketing et la publicité, faites-vous aider. Tout le monde n’a pas les budgets et les ressources des grandes institutions mais il y a moyen d’avoir un bon plan de marketing et de publicité à coût plus que raisonnable. Il existe, dans notre région, quelques entreprises qui offrent ce type de service qui pourra certainement vous aider à vendre plus et mieux.

 

Gilles Boulet, dg